photo Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz, infatigable


Abilio Diniz, infatigable

Le plan de sauvetage drastique déployé par Abilio Diniz (lemonde.fr/economie/article/2012/06/21/abilio-diniz-infatigable_1722596_3234.html) permet de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui vend les activités qu'il possède au Portugal, ferme un tiers de ses supermarchés et congédie 20 000 salariés. Le le groupe d'Abilio Diniz affronte de graves difficultés financières au début de la décennie 90, alors que le pays est en période de crise économique. GPA construit des relations commerciales et financières avec le groupe français Casino à la fin des années 1990.

Le partenariat avec le groupe Casino, un épisode inachevé

Abilio Diniz veut faire de son groupe le numéro 2 mondial du secteur de la distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne du groupe Carrefour au tout début de notre décennie. Le désengagement de la Banque Brésilienne de Développement mais aussi l'opposition de Jean-Charles Naouri, le patron de Casino, provoquent l'échec de la fusion de Carrefour Brésil avec GPA. Le chef d'entreprise revend des actions à hauteur d'un milliard de dollars à Casino, tout en s'engageant à concéder la tête de son groupe sept années plus tard à Jean-Charles Naouri, le directeur général de Casino. En 2012, le groupe Casino a le contrôle GPA. Le divorce est effectif et Abilio Diniz quitte la présidence du conseil d'administration quelques semaines plus tard.

Abilio Diniz, une volonté permanente d'entreprendre

En augmentant sa participation dans le capital de Carrefour France à 5,07% des actions, la société d'Abilio Diniz est devenue le 4e sociétaire du groupe. Depuis son retrait du groupe GPA, Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et recherche de nouvelles perspectives d’investissement. Fin 2014, Peninsula, une société de capital-risque fondée par les Diniz, rend publique l'acquisition de 10% du capital de la branche brésilienne de Carrefour.

La jeunesse d'Abilio Diniz

Enfant, Abilio Diniz a souffert de l'animosité des gosses de son entourage. Il a vu le jour en 1936 au Brésil. Dans les années 1950, Abilio Diniz sort diplômé d'une grande école de management dans sa ville natale.